Réduire son stock de chutes: le tour et le tapis de parc de bébé

Bonjour!

Comme annoncé hier, je vous parle aujourd’hui d’un projet qui m’a permis de gagner de la place dans mes boîtes à chutes: le tour et fond de parc de bébé.

Afin que bébé ait son propre espace de jeu évolutif, nous avons commandé l’an dernier un parc à hauteur adaptable. Seulement, quand il est arrivé à la maison, le fond était bien trop rigide pour y poser bébé. Empiler des couvertures n’étant solution ni esthétique ni sûre, il est alors paru évident de coudre de quoi rendre ce parc agréable.

Il me restait de la décoration de sa chambre et de mes vêtements de grossesse (non blogués) des chutes assez importantes et jolies, ainsi qu’un peu de ouatine.

J’ai commencé par sélectionner les coupons qui se mariaient bien (tant pour les couleurs que pour les motifs). Je ne sais pas si je peux appeler cela du patchwork, mais cela y ressemble très fortement!

Puis , tenant compte des dimensions du parc, j’ai coupé des pièces de 15cm de côté; tout ce qui n’entrait pas dans ces dimensions allait à la poubelle. J’ai obtenu, pour le tapis et le tour, pas moins de 105 coupons! J’ai également utilisé, pour l’envers du tour de parc, tout le métrage de ce tissu fuchsia à pois blancs. Les seuls éléments achetés sont le fond du tapis rose pâle, un complément de ouatine et du biais pour faire les liens.

Rien de compliqué dans la confection. Pour donner un effet matelassé, j’ai piqué les coins des carrés dans la ouatine.

(Les photos prises septembre dernier)
Que je voudrais avoir à nouveau son âge pour me blottir contre ces coussins tout douillets!

J’ai beaucoup aimé ces séances de sélection et d’assemblage, qui m’ont permis de replonger dans de beaux souvenirs de grossesse, de confectionner des éléments confortables pour bébé, tout en ranimant ces coupons laissés à l’abandon.

Je vous souhaite une belle (et blanche )semaine.

Sally

Réduire son stock de chutes: les sacs à projets tricot


Bonjour!

Pour changer du tricot, aujourd’hui, je vais vous parler couture… de sacs à projet tricot .

Printemps dernier, totalement rendue à la cause de ce tout nouveau loisir créatif, il m’a fallu trouver des solutions de rangement et d’organisation. Concernant la laine, rien de plus simple que des meubles bas pour la stocker mais, pour ce qui est des projets en cours, qui se multipliaient et que je voulais emporter en voiture, en train, au parc, il me fallait trouver un moyen.

Comme il était hors de question d’acheter des pochons à cet effet, j’ai plongé mon nez dans mes chutes (qui sont nombreuses!).

Chute d’une chemise Simon de Make my Lemonade

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais il m’est impossible de jeter un coupon après un grand projet couture, dès lors qu’il est suffisamment grand pour y couper un bandeau pour enfant, et ce surtout si le projet en question comportait une valeur sentimentale.

Chute de la robe Réglisse de grossesse/

De cette recherche sont sorties sept associations de couleurs (je vous en présente six ) dont je suis absolument satisfaite. La grande majorité des tissus sont des wax, associés à des chutes en satin de coton (ou de scuba). La doublure est, quant à elle, en satin de polyester ( dans l’idée qu ‘elle n’abîmerait pas la laine à la friction).

J’ai ensuite cherché sur la toile un patron ou un tuto qui conviendrait à mes désirs, sans succès… la seule solution a donc été de le patronner: c’est donc un sac à fermeture-éclair, peu profond mais large, avec une anse dans laquelle on peut passer le bras. La forme est des plus simples, et sans poches, mais convient parfaitement à la débutante en tricot que je suis.

J’ai réalisé trois formats:

  • un petit pour des projets bonnets, mitaines ou layette
  • un moyen pour des projets de châles
  • un grand pour des projets de pulls ou de gilets adulte

Après 6 mois d’utilisation de mes sacs, je peux dire que je suis ravie: je peux préparer mes projets à l’avance en réservant la laine, les aiguilles la copie du patron et le tout petit matériel, ranger mes encours proprement et les transporter facile grâce à leur anse.

Pour ce sac, j’avais commencé la réalisation d’un tuto mais, me questionnant sur sa pertinence et sa valeur ajoutée, sachant le tas de « pas à pas » publiés sur Youtube, j’ai renoncé au projet.

Chute d’une d’une chemise Simon de Make my Lemonade

Quant à mon stock de tissu…eh bien…il a légèrement réduit: bien que ce soit le projet parfait pour mettre en valeur de jolies chutes, on ne peut pas dire que ce soit un projet très consommateur de tissu.

Chute du teddy Burda

Demain, je vous parlerai d’un projet qui, lui, a efficacement réduit mon stock .

Là-dessus, je vous souhaite un bon début de semaine,

Sally

Garde-robe d’automne 2018 #4: la robe Aldaïa de chez Pauline Alice

Bonjour!

blob:https://wordpress.com/d0bc7275-8d68-45fe-8f08-44962d148e16

Me voici de retour pour une nouvelle pièce de ma garde-robe d’automne 2018: le robe Aldaïa de chez Pauline Alice, qui est, en toute sincérité, une pièce phare de ma garde-robe d’automne, tant elle est facile à porter et confortable!

Un patron de robe en jersey qui pourrait suffire

sam_9002.jpg

Le patron Aldaïa propose trois versions de bustes (col rond, en V ou cache-cœur), de manches (sans manches, manches courtes, manches mi-longues) et de jupes ( moulante et courte, hauteur genou fendue et évasée au dessus du genou), « mixables » à l’envie avec des tissus adaptés à la saison, (27 versions possibles) si bien qu’il pourrait constituer le seul patron de robe en jersey à avoir dans sa bibliothèque couture (mais la nature étant faible…).

Pour ma part, j’ai choisi la version cache-cœur, manches mi-longues et jupe évasée, ce qui correspond davantage à ma morphologie.

Un tissu adapté à la saison

blob:https://wordpress.com/3bc7b711-f2c1-44a5-8c43-41f5f1c0465b

J’ai cousu la robe dans deux tissus: d’abord la toile dans un jersey de coton imprimé pois sur fond noir trouvé chez Buttinette, puis la version définitive dans un ponti de roma (un tissu jersey lourd) couleur cognac trouvé chez Rascol.

blob:https://wordpress.com/903307bf-2d32-4a23-a4f8-510bc4dfc390

Des modifications nécessaires ( ou de l’utilité de coudre une toile)

Quand on est grande et toute en formes, il est difficile de faire l’impasse sur les modifications de robes; pas de secret: il faut les rallonger s’il l’on veut garder toute sa dignité quand on doit se baisser!

blob:https://wordpress.com/5860f9e1-d174-4823-b8a5-cd88431825f8

Le patron est conçu pour les statures de 1,65 cm… et j’en fais 1,75! Pour éviter de trop modifier la forme dansante de la robe, j’ai d’abord cousu une toile avec une jupe rallongée de 5cm. Une fois l’ourlet fait, la robe était beaucoup trop courte, ce qui ne rend la toile portable  qu’à la maison!

La robe ne vous parait peut être pas si courte, mais je vous ferai pas l’affront de vous montrer des photos de dos, en train de ramasser des feuilles mortes ( même avec la plus grande délicatesse possible)!

blob:https://wordpress.com/2de66b6d-4db4-425a-8830-e0227bee4decblob:https://wordpress.com/c7028321-584a-4060-95ba-56fef2872919

Pour la version définitive, j’ai donc rallongé la jupe de 15 cm. Et pour conserver l’aspect dansant, j’ai gradé du 44 au 46. Le buste, quant à lui, est coupé en 44  (en me référant fidèlement au tableau des mensurations) mais en regardant les photos, je me demande s’il n’aurait pas été plus judicieux de le couper une demi taille en-dessous.

blob:https://wordpress.com/2daf0838-16f3-4f74-bad6-1423982855b6

Un montage plutôt simple et express à la surjeteuse

Les explications sont détaillées et bien illustrées, et le montage est intuitif et rapide à la surjeteuse. Pour une version été, je ferai probablement un ourlet roulotté pour finir la jupe et accentuer ainsi l’aspect dansant.

blob:https://wordpress.com/d0bc7275-8d68-45fe-8f08-44962d148e16

Un avis?

Par la coupe et le tissu, je trouve que la robe a un très joli tombé et qu’elle dessine délicatement les formes sans pour autant les coller. J’ai bien envie  d’essayer les autres versions et, pourquoi pas, me coudre une version très longue pour l’été…

blob:https://wordpress.com/251e14ea-43a3-470a-8e9a-98505c5fa96e

blob:https://wordpress.com/773b1ae2-ff97-4bfa-9cd4-57e4f7f14248sam_9001-e1542819584159.jpghttps://callysaty.files.wordpress.com/2018/11/sam_9017.jpg

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/11/sam_8999.jpg
Et en toile de fond, vous pouvez admirer deux cyclistes qui me font un beau photobombing!!

Et vous, quelle version envisagez-vous de coudre?

Sally

Ma garde-robe d’automne #3: la blouse Joy d’IAM Patterns

blob:https://wordpress.com/e3955f7c-00b5-4ff2-931e-2d72d869952dblob:https://wordpress.com/a1eaf459-94cf-47ab-bfdf-5ec5feb88b04

Après une petite convalescence de ma MAC chérie, me voilà de retour avec cette petite blouse intemporelle: la blouse Joy d’IAM patterns. Dès sa sortie, j’ai craqué pour ce modèle, pour sa coupe épurée aux petits détails à l’effet fou!

Lire la suite de « Ma garde-robe d’automne #3: la blouse Joy d’IAM Patterns »

Ma garde-robe automne 2018 #2: le gilet Cannelle de Christelle Coud

sam_8515.jpg

Nous y sommes, l’automne s’installe pour de bon, avec ses matins frais et cette lumière propre à la saison. Il est donc temps pour moi de vous présenter mon gilet Cannelle, de Christelle Coud.

Lire la suite de « Ma garde-robe automne 2018 #2: le gilet Cannelle de Christelle Coud »

Ma garde-robe d’automne #1: le top Leaf (Dessine-moi au patron)

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/09/sam_8259.jpg

 

Pour ouvrir cette première session « garde-robe d’automne », je souhaite vous présenter, la version top d’une robe pour laquelle j’ai littéralement craqué cet été:  le patron Leaf de la marque Dessine-moi un patron. Lire la suite de « Ma garde-robe d’automne #1: le top Leaf (Dessine-moi au patron) »

Automne 2018: ma garde-robe!

sites-de-téléchargement-gratuit-d-images-photos-libres-de-droits9-1560x1036

Ça  y est, ma saison préférée est de retour: l’automne! Le paysage change d’aspect, les feuilles changent de couleurs, la lumière du jour elle-même semble plus douce que les rayons criards de l’été. Cette saison est synonyme de balades en forêt, de gâteaux aux pommes et  à la cannelle, de champignons,  de thé bien chaud dans un grand mug que l’on boit bien au fond son canapé le dimanche matin, détour par la bibliothèque  par les fenêtres de laquelle on voit la lumière chaude des lampes allumées quand on est encore dehors dans le brouillard… (je m’égare!)

Lire la suite de « Automne 2018: ma garde-robe! »

La chemise Jolène- Ready-to-sew

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/09/sam_8195.jpg

Cela faisait bien longtemps que je voulais me coudre une vraie chemise , avec col et pied de col, mais les modèles que je rencontrais jusque là n’emportaient pas mon enthousiasme. C’est alors que je découvre la chemise Jolène de la marque Ready-to-sew,  à la fois féminine et répondant aux canons de la chemise.

Lire la suite de « La chemise Jolène- Ready-to-sew »

Des kimonos pour mon ado!

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/04/sam_5807.jpghttps://callysaty.files.wordpress.com/2018/04/sam_57981.jpg

Bonjour tout le monde!

Malgré quelques passages nuageux, le soleil a l’air de persister par ici, alors, aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter des cousettes commandées, portées et approuvées par ma grande : des kimonos cousus à partir du patron gratuit de Lisa Gachet, sur le site Make my Lemonade.

Lire la suite de « Des kimonos pour mon ado! »