Je débute au tricot #2: le point jersey et la nécessité du blocage

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5274.jpg

Bonjour!

On est samedi matin, bébé dort encore, c’est le moment idéal pour écrire un petit article!

Comme vous le savez, je me suis lancée dans cette aventure qu’est le tricot. Et bien, c’est  sans gêne aucune que je peux vous dire que j’en suis devenue accro: c’est un loisir que je peux pratiquer tout le temps, partout, sans matériel encombrant; quoi que tu fasses, une maille ou un rang, tu avances toujours sur ton projet. Moi qui ai un bébé qui dort environ 11 heures par nuit (oui, oui, je me rends compte de ma chance), et qui passe donc le reste du temps à m’occuper d’elle, tricoter est ce qui est le plus pratique. Non pas que j’aie lâché la couture, je continue d’ailleurs à me coudre des vêtements, mais cela nécessite un peu plus d’aménagement de temps.

Maintenant, parlons de ce point, que je trouve très esthétique: le point jersey!

SAM_5271https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5271.jpg

Très peu de temps après la fin du projet gilet bébé en point mousse, tout enthousiaste, je me suis lancée à l’assaut de ce nouveau point. Pour cela, comme j’utilisais des aiguilles droites, j’ai dû apprendre la maille envers (le point jersey se tricote, soit en maille endroit exclusivement lorsque l’on tricote en rond, avec les aiguilles circulaires, soit dans une alternance endroit/envers avec des aiguilles droites, entre autres).

C’est en croisant le cours de Zak sur Artesane, et Tricot Facile de Woolkiss que j’ai réussi à maîtriser ce point.

Une fois au point sur ce point (ok, je sors!), j’ai cherché un projet rapide mais mignon qui puisse me permettre de m’entraîner et de réaliser une petite robe de Noël pour ma Choupine, et c’est en traînant sur Phildar que j’ai trouvé ce patron pour débutants gratuit.

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/29901_0007_fppd1.jpg

Cette mignonne petite robe n’est en fait que l’assemblage de carrés et de rectangles de tricot, sans augmentation ni diminution, il faut simplement froncer la pièce de devant.

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5270.jpg

J’ai utilisé des aiguilles 3,5 et des pelotes Calinou de chez Bergère de France de couleur dragée, ivoire et ourson (non, je ne suis pas sponsorisée, en revanche, je suis vraiment conquise par cette petite laine douce – 25% de laine et 75% acrylique – brillante et facile à tricoter! Et puis, avec des noms de couleurs pareils, comment ne pas craquer?).

Le point est maîtrisé, les aiguilles et la laine sont choisies, alors, j’ai commencé à tricoter… et c’est là qu’il y a eu un hic: à mesure que je tricotais, la pièce s’enroulait, s’enroulait, s’enroulait, d’abord de bas en haut, puis sur les côtés! Une fois la pièce terminée, elle ressemblait à une chips!

J’ai donc cherché une solution sur le net, c’est ainsi que je suis tombée sur un  article de Lise Tailor qui traitait de l’art du blocage, ce qui a permis aux pièces de mon ouvrage de se détendre et de prendre la forme que je souhaitais.

J’ai bloqué mon projet deux fois: une fois avant et une autre fois après l’assemblage.

J’ai suivi avec rigueur toutes les étapes du blocage:

  • j’ai laissé tremper le tricot dans une eau tiède à froid avec une lessive pour la laine du commerce (le souci, quand on fait sa propre lessive, c’est qu’on a du mal à supporter le parfum de certaines lessives du commerce…)

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5310.jpg

  • j’ai essoré à la main, sans tordre l’ouvrage;

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5315.jpg

  • je l’ai ensuite enroulé dans une serviette tout en pressant, histoire d’enlever le plus d’eau possible;

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5319.jpg

  • je l’ai enfin laissé sécher sur une serviette, pinçant le bas avec mes pinces à couture

 

Bien évidemment, il existe tout un matériel de blocage (peignes, tapis…) pour des projets plus importants, comme des châles ou des vêtements pour adultes.

Une fois sèche, la robe s’est moins enroulée et la Choupine l’a portée à Noël et à d’autres occasions, mais celle-ci  a encore tendance à s’enrouler, je suis obligée de tirer dessus.

SAM_5273

J’aime tout de  même ce modèle, même si je ne pense pas le refaire car je suis en plein apprentissage de nouveaux points et de nouvelles techniques et cela m’enthousiasme beaucoup, assez pour toujours vouloir quitter ma zone de confort.

https://callysaty.files.wordpress.com/2018/02/sam_5276.jpg

Là-dessus, je vous dis à bientôt, avec (ça faisait longtemps) de la couture pour adulte (l’ébauche est visible sur Instagram…).

Bon week-end!

Sally

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s